Les échecs de la chirurgie rachidienne ou Failed Back Surgery Syndrome

Les échecs de la chirurgie rachidienne ou « failed back surgery syndrom » (FBSS) des anglo-saxons, littéralement « le syndrome des échecs de la chirurgie du dos », constitue un motif de consultation relativement fréquent des centres de la douleur. La cause la plus fréquente du FBSS est la mauvaise indication chirurgicale. Aux USA l’arthrodèse lombaire a augmenté de …
Savoir plus…

La lombalgie : un véritable problème de santé publique

Rééducation multidisciplinaire du lombalgique chronique : notre expérience

On estime que 80% de la population aura à souffrir de lombalgie au cours de sa vie.

La lombalgie constitue la première cause d’accident de travail et la première cause de maladie professionnelle.

De nombreux facteurs ont été mis en évidence, parmi lesquels, sur le plan professionnel, les postures contraignantes et le fait de se pencher souvent, de porter des charges lourdes, d’être soumis à des vibrations. Mais aussi la station assise prolongée…

Certains facteurs psychologiques comme la dépression, l’anxiété sont également reconnus comme des facteurs de risque. De même que, sur le plan psycho-social, le fait d’effectuer un travail monotone et de n’avoir qu’un faible niveau de satisfaction dans son travail.

Quelle prise en charge

Renforcement musculaire du rachis
Renforcement musculaire du rachis

Lorsque la lombalgie chronique s’associe à un affaiblissement musculaire marqué, à une perte de l’endurance à l’effort ainsi qu’à des conséquences psychologiques et socio-professionnelles importantes, la prise en charge repose  sur la mise en œuvre d’un programme dit de « reconditionnement musculaire »  et de réentraînement à l’effort avec une dimension cognitivo-comportementale. Ce type de prise en charge a fait la preuve de son efficacité, puisque, le taux de reprise du travail, après des arrêts de travail prolongés de 1 an ou plus, varie entre 70 et 90% selon les pays.  Il s’agit d’une rééducation multidisciplinaire intensive, en hospitalisation complète, représentant plus d’une centaine d’heures d’activité physique sur 4 semaines.

L’objectif premier de ce type de prise en charge vise, habituellement, à permettre une reprise du travail.

Parcours du patient

L’intégration d’un programme dit de « reconditionnement » requiert, au préalable, une consultation médicale à la clinique de Médecine Physique de Marienia afin d’en évaluer l’indication.

Lorsque l’indication d’un tel programme en centre est retenue, il peut être nécessaire de réaliser une évaluation multidisciplinaire sur une journée afin de confirmer la réalité du déconditionnement et d’évaluer le retentissement psycho-social et professionnel de la lombalgie. Les hommes de plus de 40 ans et les femmes de plus de 50 ans doivent par ailleurs faire l’objet d’une épreuve d’effort par un cardiologue afin d‘éliminer tout risque cardio-vasculaire.

Les patients peuvent être adressés par leur médecin de famille ou par un correspondant spécialiste. Une fois l’indication retenue, le délai d’admission en centre dépend des listes d’attente et des places disponibles.

 Les modalités du séjour

Le programme de reconditionnement du rachis s’effectue par groupe de 6 personnes dans le cadre d’une hospitalisation de 4 semaines avec des permissions le week-end autorisées du samedi midi au dimanche soir.

 Le suivi des patients

La prise en charge en Centre est multi-disciplinaire et fait intervenir, une équipe constituée d’un médecin, d’un kinésithérapeute, d’un ergothérapeute, d’un préparateur physique adapté, d’une nutritionniste. Les patients peuvent également bénéficier d’un soutien psychologique et, si leur situation socio-professionnelle le nécessite, d’une aide de l’assistante sociale.

Tout au long de leur prise en charge, les patients font l’objet d’évaluations itératives multi-dimenssionnelles, notamment physiques, fonctionnelles… afin d’objectiver la réalité des progrès obtenus. Chaque semaine ceux-ci sont discutés en réunion d’équipe.

Les résultats

Nos résultats sont conformes aux données de la littérature concernant l’efficacité des programmes de rééducation multidisciplinaire sur la lombalgie chronique. Une étude rétrospective portant sur 47 patients inclus dans le programme a permis d’objectiver une amélioration moyenne de la douleur, hautement significative, de près de 3 points sur l’échelle de la douleur de 0 à 10. Les scores d’incapacité fonctionnelles de Québec et d’Oswestry se sont également améliorés de façon très significative, tout comme les paramètres physiques d’endurance musculaire et de souplesse.

A 18 mois de la rééducation le pourcentage de patient en activité professionnelle est de 70% alors qu’il n’était que de 23% au moment de l’inclusion.

Voir la thèse du Dr Perrine Le Gac de Lansalut :

EVALUATION A 18 MOIS D’UN PROGRAMME INTENSIF DE READAPTATION DU RACHIS POUR LOMBALGIQUES CHRONIQUES ET ADAPTATION DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES – Université Bordeaux 2 U.F.R. DES SCIENCES MEDICALES – 6 Nov 2013

Travail musculaire excentrique et raideur articulaire

Introduction Dans les suites de chirurgie orthopédique une des priorités réside dans la récupération des amplitudes articulaires. Cela justifie une prise en charge précoce du patient et l’utilisation de moyens de prévention de la raideur et des techniques de gain d’amplitude (13). Cependant, il est parfois nécessaire d’avoir recours à un geste mobilisateur sous anesthésie …
Savoir plus…

Le syndrome de la Bandelette Ilio-tibiale

Introduction Le syndrome de la bandelette ilio-tibiale correspond à une lésion d’origine micro-traumatique de la bandelette de Maissiat au niveau de la face externe du genou. Lors des mouvements de flexion/extension du genou, la bandelette balaye le condyle externe. A 30° de flexion, les fibres postérieures rentrent en contact avec le sommet du condyle externe. …
Savoir plus…

Traitement et prévention de la pubalgie du sportif

Traitement médical et de rééducation de la pubalgie La pubalgie se définit comme un syndrome douloureux inguino-pubien de surmenage. Elle regroupe plusieurs formes associées ou intriquées de même étiopathogénie : une forme pariétale orificielle (anneau inguinal) et/ou musculaire (sangle abdominale), une forme pubienne articulaire (symphyse pubienne), une forme sous-pubienne (ténopériostite des adducteurs), une forme spondylo-pubienne …
Savoir plus…

Traitement fonctionnel du syndrome rotulien

L’évolution des connaissances sur les syndromes rotuliens a permis progressivement de modifier la conduite thérapeutique. Le renforcement du quadriceps de manière statique en extension du genou et la transposition tibiale de la tubérosité tibiale antérieure du genou ont longtemps donne satisfaction à leur prescripteur. Ces techniques ne résistent cependant pas à une analyse critique. Le …
Savoir plus…

Qu’attendre de la rééducation dans la pathologie de la coiffe des rotateurs non opérée?

Introduction Les suites de chirurgie dans le traitement des lésions de la coiffe des rotateurs sont longues et difficiles. Ceci explique la réticence avec laquelle on adresse le patient au chirurgien. Le traitement médical et de rééducation joue, de ce fait, un rôle important. Encore faut-il bien en préciser les limites et les possibilités afin …
Savoir plus…

Traitement des tendinopathies par le travail isocinétique excentrique chez le sportif

Introduction La prise en charge thérapeutique d’une lésion tendineuse doit tenir compte du stade lésionnel, évalué par la classification de BLAZINA, de la physiopathologie de la lésion et des facteurs favorisants associés. Parmi les techniques proposées, le travail musculaire excentrique doit avoir sa place non seulement dans le cadre du traitement, mais également à visée …
Savoir plus…

Palpation des tendons de la coiffe des rotateurs

Tendinopathies de la coiffe des rotateurs chez le sportif. Traitement fonctionnel

Introduction Les lésions tendineuses sont fréquentes au niveau des muscles de la coiffe des rotateurs chez le sportif. Il s’agit le plus souvent de tendinopathies non rompues. La fréquence de ces tendinites augmente avec le niveau de la pratique sportive. Le traitement de rééducation est préconisé d’emblée. Il est essentiellement basé sur le traitement de …
Savoir plus…

Le Tennis-Elbow : prévention

I – Introduction Le Tennis-Elbow est une pathologie fréquemment rencontrée chez le joueur de tennis. Sous le terme de Tennis-Elbow on regroupe plusieurs lésions qui se traduisent par des douleurs de la face externe du coude. Ces douleurs peuvent avoir plusieurs origines : 1°) La forme tendineuse De loin la plus fréquente. Elle touche le …
Savoir plus…