La névralgie pudendale

La névralgie pudendale se caractérise par des douleurs périnéales entre la verge ou le clitoris et l’anus, déclenchées par la position assise, cette dernière pouvant s’avérer dans certains cas impossible, sauf sur la cuvette des toilettes. Le diagnostic de la névralgie pudendale repose sur les critères de Nantes à savoir • Douleurs dans le territoire …
Savoir plus…

Syndrome des Scalènes : Protocole de Peet

Exercice 1 Station debout, les bras de chaque coté du corps, tenant à chaque main un poids de deux livres (haltères, bouteilles ou sacs emplis de sable) : a) Soulever les épaules-rabaisser les épaules en avant. b) Repos. c) Soulever les épaules puis les rabaisser en tirant vers l’arrière. d) Repos. e) Soulever les épaules. …
Savoir plus…

Le protocole de Stanish pour le traitement de la tendinopathie Achiléenne

  Le traitement fonctionnel selon les bases définies par Stanish a démontré son efficacité dans le cadre de la tendinopathie d’Achille. Ce traitement est axé sur la réalisation d’un renforcement excentrique de l’unité tendino-musculaire du Triceps sural. Le protocole, tel que l’a défini Stanish se déroule sur 6 semaines avec une progression. Chaque séance s’établit …
Savoir plus…

En 10 points : Le conflit antérieur de hanche

Certains sports impliquant des gestes sportifs en hyperflexion de hanche (arts martiaux, danse, foot,…) sont davantage exposés à l’apparition d’un conflit antérieur de hanche qui peut s’expliquer selon 2 mécanismes. Le premier mécanisme peut être la conséquence d’une irrégularité de la sphéricité de la tête fémorale, laquelle irrégularité est cause, en flexion de hanche, d’une …
Savoir plus…

En 10 points : Tendinopathie d’achille

La tendinopathie d’achille est une pathologie multi-factorielle intégrant à la fois des facteurs extrinsèques (intensification de la charge de travail, modification du programme d’entraînement dans le sens d’un accroissement du travail pliométrique, chaussage inadéquat,…) et des facteurs intrinsèques (troubles morphostatiques du pied, certaines maladies métaboliques comme la goutte, les dyslipémies, les rhumatismes inflammatoires, antibiotiques de …
Savoir plus…

Les lombalgies symptomatiques

Les lombalgies symptomatiques se distinguent des lombalgies dites communes par le fait qu’elles procèdent d’une étiologie qui dépasse un problème purement mécanique. Elles s’inscrivent habituellement dans un contexte particulier, infectieux, néoplasique, vasculaire, d’altération de l’état général ou de sujet âgé. Contexte infectieux Une lombalgie dans un contexte infectieux doit évoquer en priorité une spondylodiscite. Aux …
Savoir plus…

En 10 points : le traitement fonctionnel du syndrome rotulien

L’importance des lésions chondrales mises en évidence, au mieux par arthroscanner, n’est pas toujours bien corrélée à la gêne fonctionnelle. Il peut être utile de faire précéder la rééducation par une infiltration d’acide hyaluronique si le retentissement fonctionnel est particulièrement marqué. Préalablement à la mise en place du programme de rééducation, l’exploration clinique recherchera  des facteurs …
Savoir plus…

Tendon d’achille et pathogénie

Auteur : Laurent Savalli Le système suro-achiléo-plantaire constitue un continuum sur le plan anatomique et fonctionnel. D’un point de vue biomécanique, il permet la propulsion lors de la marche et joue le rôle d’amortisseur lors de la réception de saut. C’est dans ce type d’activité frénatrice que les contraintes mécaniques sont maximales (du fait de l’énergie …
Savoir plus…

Pathologie traumatique et micro-traumatique du jambier postérieur

Auteur : Laurent Savalli La pathologie du tendon du Jambier postérieur est traumatique ou micro-traumatique. Comme son antagoniste, constitué par le groupe des péroniers latéraux, le JP peut faire l’objet d’un arrachement de sa coulisse ou rétinaculum, mais il s’agit d’une lésion extrêmement rare. Plus fréquente est la rupture du JP qui peut survenir chez …
Savoir plus…

Coiffe des rotateurs dégénérative non opérée et rééducation

Auteur : Laurent Savalli Dans le cadre de la pathologie de la coiffe, non rompue du sujet jeune, plusieurs théories étio-pathogéniques s’affrontent avec, à la clef, des implications différentes sur les modalités de la rééducation. A contrario, au stade de coiffe rompue, le diagnostic étio-pathogénique ne se pose plus, car le traitement rééducatif proposé ne …
Savoir plus…