Le protocole de Stanish pour le traitement de la tendinopathie Achiléenne

  Le traitement fonctionnel selon les bases définies par Stanish a démontré son efficacité dans le cadre de la tendinopathie d’Achille. Ce traitement est axé sur la réalisation d’un renforcement excentrique de l’unité tendino-musculaire du Triceps sural. Le protocole, tel que l’a défini Stanish se déroule sur 6 semaines avec une progression. Chaque séance s’établit …
Savoir plus…

En 10 points : Tendinopathie d’achille

La tendinopathie d’achille est une pathologie multi-factorielle intégrant à la fois des facteurs extrinsèques (intensification de la charge de travail, modification du programme d’entraînement dans le sens d’un accroissement du travail pliométrique, chaussage inadéquat,…) et des facteurs intrinsèques (troubles morphostatiques du pied, certaines maladies métaboliques comme la goutte, les dyslipémies, les rhumatismes inflammatoires, antibiotiques de …
Savoir plus…

Tendon d’achille et pathogénie

Auteur : Laurent Savalli Le système suro-achiléo-plantaire constitue un continuum sur le plan anatomique et fonctionnel. D’un point de vue biomécanique, il permet la propulsion lors de la marche et joue le rôle d’amortisseur lors de la réception de saut. C’est dans ce type d’activité frénatrice que les contraintes mécaniques sont maximales (du fait de l’énergie …
Savoir plus…

Pathologie traumatique et micro-traumatique du jambier postérieur

Auteur : Laurent Savalli La pathologie du tendon du Jambier postérieur est traumatique ou micro-traumatique. Comme son antagoniste, constitué par le groupe des péroniers latéraux, le JP peut faire l’objet d’un arrachement de sa coulisse ou rétinaculum, mais il s’agit d’une lésion extrêmement rare. Plus fréquente est la rupture du JP qui peut survenir chez …
Savoir plus…

Coiffe des rotateurs dégénérative non opérée et rééducation

Auteur : Laurent Savalli Dans le cadre de la pathologie de la coiffe, non rompue du sujet jeune, plusieurs théories étio-pathogéniques s’affrontent avec, à la clef, des implications différentes sur les modalités de la rééducation. A contrario, au stade de coiffe rompue, le diagnostic étio-pathogénique ne se pose plus, car le traitement rééducatif proposé ne …
Savoir plus…