Suivi longitudinal du lombalgique chronique au décours d’un programme de rééducation intensive multidimensionnelle en Centre

L Savalli*, M Garcia*, MI Hernandez Sendin**, M Bégué* * CRRF MARIENIA 64250 CAMBO LES BAINS** Hospital de IRUN (Espagne)   Les programmes de rééducation intensive multidimensionnelle de type Restauration Fonctionnelle du Rachis* (RFR), dans le cadre de la lombalgie chronique incapacitante, ont prouvé leur efficacité sur l’amélioration des capacités fonctionnelles, le retour au travail, …
Savoir plus…

Les lombalgies symptomatiques

Les lombalgies symptomatiques se distinguent des lombalgies dites communes par le fait qu’elles procèdent d’une étiologie qui dépasse un problème purement mécanique. Elles s’inscrivent habituellement dans un contexte particulier, infectieux, néoplasique, vasculaire, d’altération de l’état général ou de sujet âgé.


Savoir plus…Les lombalgies symptomatiques

Les échelles d’évaluation de la lombalgie

Les échelles d’évaluation permettent d’établir un suivi individuel et d’objectiver les bénéfices apportés par tel ou tel traitement. Elles sont également très utiles dans le cadre d’études cliniques pour évaluer ou comparer un traitement ou un groupe de patients. ECHELLE D’OSWESTRY Cette échelle évalue le niveau d’incapacité en rapport avec la douleur. Elle est adaptée …
Savoir plus…

Les échecs de la chirurgie rachidienne ou Failed Back Surgery Syndrome

Les échecs de la chirurgie rachidienne ou “failed back surgery syndrom” (FBSS) des anglo-saxons, littéralement “le syndrome des échecs de la chirurgie du dos”, constitue un motif de consultation relativement fréquent des centres de la douleur. La cause la plus fréquente du FBSS est la mauvaise indication chirurgicale. Aux USA l’arthrodèse lombaire a augmenté de …
Savoir plus…

Rééducation multidisciplinaire du lombalgique chronique : notre expérience

On estime que 80% de la population aura à souffrir de lombalgie au cours de sa vie.

La lombalgie constitue la première cause d’accident de travail et la première cause de maladie professionnelle.

De nombreux facteurs ont été mis en évidence, parmi lesquels, sur le plan professionnel, les postures contraignantes et le fait de se pencher souvent, de porter des charges lourdes, d’être soumis à des vibrations. Mais aussi la station assise prolongée…

Certains facteurs psychologiques comme la dépression, l’anxiété sont également reconnus comme des facteurs de risque. De même que, sur le plan psycho-social, le fait d’effectuer un travail monotone et de n’avoir qu’un faible niveau de satisfaction dans son travail.


Savoir plus…Rééducation multidisciplinaire du lombalgique chronique : notre expérience