La lombalgie commune expliquée

La lombalgie  est très fréquent dans la population générale et se caractérise, dans la grande majorité des cas, par son caractère bénin, même si cette problématique peut parfois conduire, à un important retentissement fonctionnel dans la vie au quotidien et professionnelle, lorsqu’elle évolue vers la chronicité. La lombalgie représente un très lourd coût pour la société. …
Savoir plus…

Les infiltrations rachidiennes expliquées

L’infiltration épidurale L’infiltration épidurale consiste à injecter un anti-inflammatoire, à savoir de la cortisone, dans l’espace épidural situé entre les méninges qui enveloppent la moelle et les nerfs de la colonne vertébrale d’une part et le canal lombaire délimité par les vertèbres d’autre part.   L’injection se fait habituellement au niveau de la partie basse …
Savoir plus…

Personne méditant

Lu pour vous: La méditation efficace sur la lombalgie

Des chercheurs du Group Health Research Institute, aux Etats-Unis, se sont intéressés à deux méthodes alternatives dans le traitement de la lombalgie chronique : la méditation de pleine conscience et la thérapie cognitivo-comportementale dont l’objet vise à modifier les pensées et les comportements liés à la douleur. Leur objectif était de comparer l’efficacité de ces …
Savoir plus…

La lombalgie par syndrome articulaire postérieur expliquée

La douleur est plus souvent unilatérale ou prédomine d’un côté. Elle est souvent exacerbée par une impaction des facettes articulaires en inclinaison latérale et en rotation ipsi-latétrale. La mobilité rachidienne en flexion lombaire est peu ou pas diminuée. La douleur est aggravée par toutes les situations augmentant la lordose et par les positions statiques prolongées, en …
Savoir plus…

Arthrodèse lombaire

Recommandations de la Haute Autorité de Santé (HAS) concernant lombalgie et chirurgie

Les recommandations : conséquence d’une demande de la Direction générale de la santé (DGS) devant le constat, en France, d’une hétérogénéité des pratiques, concernant le taux de recours à l’hospitalisation pour une intervention majeure sur le rachis (groupe homogène de malades 08C521) comme l’illustre la figure ci-deszsous (données issues des bases de l’Agence technique de …
Savoir plus…